Autore Topic: JE SUIS CHARLIE: ET APRES?  (Letto 2526 volte)

Orwin Avalon

  • Administrator
  • Jr. Member
  • *****
  • Post: 65
  • Karma: +0/-0
    • Mostra profilo
    • Merkabah.net
JE SUIS CHARLIE: ET APRES?
« il: Gennaio 19, 2015, 10:45:06 am »
Chers Amis
Je me sentais de faire un petit commentaire sur l'interprétation symbolique qu'il est possible de donner au douloureux événement ayant touché la France et le monde ces derniers jours.
Pour cela nous allons laisser de côté les évènements extérieurs et nous intéresser essentiellement à l'homme dans son intériorité. Au niveau des faits: L'attaque de Charlie Hebdo touche un journal et des journalistes qui diffusent des opinions différentes des autres médias avec des points de vue dissidents des discours officiels.

LA DIFFERENCE EST TOUJOURS DIFFICILE A ACCEPTER TOUT AUTANT POUR LE POUVOIR EN PLACE QUE POUR LA MAJORITE PASSIVE. Elle souffre le plus souvent du syndrome du bouc émissaire.
On peut comprendre donc qu'ils aient représenté une cible idéale pour leur dissidence! Mais je souhaite proposer un autre niveau de lecture plus global sur ce qui se passe sur cette planète et dont la tragédie de Charlie Hebdo est un bon révélateur.

SUR CETTE PLANETE, il y a deux façons pour l'être humain de se comporter: NOUS POUVONS FONCTIONNER COMME HOMME ANIMAL OU COMME HOMME ANGELIQUE. C'est de l'homme animal que Rousseau disait qu'il est un loup pour l'homme.
C'est l'homme angélique que les êtres éclairés sur notre planète ont voulu favoriser en enseignant d'aimer son prochain comme soi-même ou de ne pas faire à autrui ce qu'on ne voudrait pas qu'il nous fasse!
L'homme animal est gouverné par la haine et le besoin de reconnaissance. L'homme angélique par l'amour et le désir d'aider les autres. IL A DISSOUS TOUTES SES MEMOIRES HUMAINES DE COLERE, DE RANCUNE ET DE HAINE!
Nous portons tous ces deux pôles en nous. Le libre arbitre consiste à privilégier un plutôt que l'autre. La plupart des êtres humains sont quelque part entre ces deux extrêmes.
Ceci dit, globalement c'est l'homme animal qui gouverne cette planète. Les plus riches sont des prédateurs qui dévorent tout sur leur passage et qui se soucient très peu des autres.
Un pourcentage très faible de la population planétaire possède l'essentiel de ses richesses.
C'est donc bien l'homme animal qui gouverne ici bas. Les plus riches sont les plus gros prédateurs et réduisent la majorité de la population à l'esclavage économique.
Les plus faibles sont comme des agneaux dévorés par des loups aux crocs acérés.
Et il faut bien reconnaître qu'il n'est pas facile de développer sa nature angélique dans des conditions de vie défavorables. Donc certains agneaux dominés par la haine veulent se transformer en loups. Et ils ont compris que l'union fait la force. Ils se regroupent mais dans ces hordes destructrices règne aussi la loi du plus fort.

C'est le plus féroce qui gagne et qui a le dessus sur les autres comme c'est le cas dans le monde animal pour beaucoup d'espèces. C'est ainsi que le règne de la haine gagne du terrain. Ce n'est pas une histoire de religion. Rappelons nous lors du sac de Béziers le 22 juillet 1209 le légat de la papauté en guerre contre l'hérésie cathare aurait donné l'ordre suivant à ses troupes: Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens" C'est ainsi que entre 10 000 et 30 000 morts, hommes, femmes et enfants furent massacrés ce jour là.

La barbarie n'est pas l'apanage d'une religion.
C'est vrai qu'il y a un problème de l'islam en France. Les causes en sont complexes. Mais l'affrontement ne peut que générer de terribles souffrances supplémentaires.
Rappelons nous que la France, pays de la liberté a vécu au XVI è siècle une terrible guerre de religions.
Enfin, 100 ans après 1914 faire repartir une machine d'exclusion est pour le moins préoccupant. Le but de toute religion est d'aider l'homme à devenir l'ange qu'il est au fond de lui de toute éternité. Le germe des plus hautes qualités se trouvent en chacun de nous.
Mais quand le but de la vie humaine devient l'argent et non plus l'évolution individuelle et collective, alors pour l'argent, les hommes sont prêts à s'anéantir mutuellement.

Comment reconnaître l'homme angélique de l'homme animal? IL SE RECONNAIT A SES ACTIONS ET NON A SES PAROLES. TOUS CEUX QUI MENTENT, TOUS CEUX QUI FONT DES PROMESSES SANS LES TENIR SONT DES HOMMES ANIMAUX QUELS QUE SOIENT LEUR RELIGION OU LEUR RACE. ET IL FAUT BIEN VOIR QUE L'EXEMPLE VIENT AUSSI D'EN HAUT. Tous ces politiciens hypocrites qui ont créé les conditions de l'affrontement actuel en provoquant des guerres injustes au Proche Orient et qui vont défiler pour soutenir une institution médiatique qui critiquait leur hypocrisie, voici qui est bien paradoxal!
ALORS QUE FAIRE UNE FOIS L'EMOTION LEGITIME DU MASSACRE PASSEE?
QUE FAIRE APRES LES DEFILES?
Aussi utopique que cela puisse paraître, il me semble que la seule attitude possible soit dans la consolidation du lien social entre les citoyens.
Il s'agit de surmonter la peur des autres. Les enfants à l'école primaire vivent très bien ensemble. Nous devons redevenir comme des enfants!

Nous sommes UN avec les autres. Nous pouvons nous laisser influencer par la peur collective ou contribuer à la transformer en amour!
PEACE AND LOVE a été bien oublié et pourtant le monde était bien plus heureux il y a 50 ans. La solution étant dans l'action et pas dans la parole, je propose que dès que l'occasion se présente, nous proposions notre aide à quelqu'un dans le cadre de notre travail, dans notre famille, auprès de nos amis ou même dans la rue. Que nous invitions nos voisins à venir prendre le thé chez nous.
Que nous sortions dans la rue avec un paquet de biscuits et que nous en offrions un à quelqu'un d'une autre race ou confession ou bien sûr de la même. IL S'AGIT DE LUTTER CONTRE LA CULTURE DE LA PEUR ET LA REMPLACER PAR LA PRATIQUE DE L'ENTRAIDE ET DE L'AMOUR!
C'est ainsi que nous aiderons l'homme angélique à triompher de l'homme animal. Chacun de nous portant les deux en soi, c'est en montrant l'exemple que nous pourrons amener un basculement de la conscience collective. C'est à nous de faire quelque chose, pas aux autres. Dans le cas contraire, il faudra se résoudre a nom de la sécurité, à voir se restreindre toujours plus les libertés individuelles avec toutes les dérives ultérieures que cela pourra entraîner.
LA BALLE EST DANS NOTRE CAMP! Pour compléter ce message, je t'invite à visionner une vidéo: je l'ai choisie car nous sommes tous une cellule du corps social

Autore del libro - VOLTO E PERSONALITA'
Fondatore del programma - MEDITAZIONE MERKABA MATRIMANDIR